Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/12/2010

C'est pour quand ?

L’Europe capitaliste se casse la gueule! C’est réjouissant mais cela le serait encore plus si les États en faillite ne faisaient pas payer la note aux pauvres. L’addition s’il vous plait! Sans doute parce qu’ils sont les plus nombreux? Mais faites gaffe, nantis et larbins, politicards professionnels : Ils sont nombreux!!! La petite minorité de riches qui sont vraiment riches ne va peut-être pas même se rendre compte du bordel auquel elle participe activement…

 

En Grèce c’est l’austérité qui fait déborder le vase… Le peuple est dans la rue et les droitistes, les privilégiés de tout poil ont intérêt à se planquer. Comment éviter la violence? Faut-il éviter la violence? Le monde vit dans un système parfaitement pourri et qui a fait et qui fait encore la preuve de sa pourriture. Les États utilisent la violence, toujours! Ils provoquent ils font peur, ils répriment, ils oppressent. En France la police tue au taser, tue au flashball et quand elle se constitue en gang, en association de malfaiteurs, elle devrait rester impunie! Bien sur avec Hortefeux le raciste, ouvertement en première ligne pour défendre les flics voyous et pour trouver disproportionné le verdict du tribunal pour une affaire ou le commun des mortels n’aurait pas eu le choix et une peine plus lourde…

Je croyais qu’en France le racisme était un crime. Donc il y a un ministre criminel dans le gouvernement… Je croyais aussi qu’il ne fallait pas faire de commentaires publiquement sur les jugements rendus… Comme les avocats, comme les affaires de famille Bettencourt…

Mais maintenant que la justice est l’affaire de tous, que les procureurs et les juges deviennent des vedettes télévisuelles… Des peoples, des humoristes qui bernent, encore pour combien de temps, la majorité des pauvres, des chômeurs, des précaires, des jeunes, des vieux, des retraités, des malades, des immigrés, etc. Bientôt on va revenir au moyen-âge, rétablir le lynchage, les victimes rendront la justice et on critiquera quand même les islamistes tout en faisant comme eux. Justice populaire ou populisme injuste que de prévoir des jurés dans les tribunaux correctionnels?

Symboliques, toutes ces affaires, symboliques de la pourriture du monde et de la pourriture de nos gouvernants asservis par le fric. Droite ou pseudo-gauche libérale et capitaliste comme le PS continuent, droit dans leurs bottes, directement vers le mur sur lequel ils vont s’écrabouiller! Tous les partis politiques vont être surpris quand les vagues vont déferler dans les rues, à Paris, à Marseille, à Rennes, à Amsterdam, à Londres, à Berlin et partout comme à Athènes, à Dublin, à Lisbonne. Les flics seront là, en face et ils vont en prendre plein la gueule malgré leurs armes… Le désespoir conduit à la folie et le libéralisme outrancier conduit au désespoir. A moins que, comme en Russie, quelques meurtres par-ci par-là viennent éclaircir les rangs des journalistes honnêtes, des dirigeants d’associations sociales, de petits partis, d’organisations diverse d’opposition, d’anarchistes…

 

 

C’est quand demain?

 

04/12/2010

HOMMES

HOMMES

Hommes de sale caractère

Hommes de mes deux mains

Hommes du petit matin

La machine tourne aux ordres de Deibler (1)

Et rouages après rouages dans le parfum des percolateurs qui suinte des portes des bars et le parfum des croissants chauds

L'homme qui tâte ses chaussettes durcies par la sueur de la veille et qui les remet

Et sa chemise durcie par la sueur de la veille et qui la remet

Et qui se dit le matin qu'il se débarbouillera le soir

Et le soir qu'il se débarbouillera le matin

Parce qu'il est trop fatigué

Et celui dont les paupières sont collées au réveil

Et celui qui souhaite une fièvre typhoïde

Pour enfin se reposer dans un beau lit blanc...

Et le passager émigrant qui mange des clous

Tandis qu'on jette à la mer sous son nez

Les appétissants reliefs de la table des premières classes

Et celui qui dort dans les gares du métro et que le chef de gare chasse jusqu'à la station suivante...

Hommes de sale caractère

homme de mes deux mains

Homme du petit matin.

 

Robert DESNOS 1934

(1) Anatole Deibler était le bourreau et sa machine était la guillotine.

05/10/2010

Ennemis

"L'idée, c'est que les gouvernements ont toujours besoin d'ennemis même quand ils ne sont pas en guerre. Si on n'a pas d'ennemi véritable, on en invente et on répand l'information. ça fait peur aux populations et quand les gens ont peur, ils ont tendance à marcher au pas."

Paul Auster : "La nuit de l'oracle" 2003.

pas besoin de faire des commentaires... Mais si ennemis il y a, on peut se demander ce que l'armée française (la France!) fait en Afghanistan ! La lutte contre le terrorisme ? Vivement que l'on vire Sarkozy et sa bande de minus fachistes !

28/09/2010

Debout !

Debout,debout, compagnons de misère

L'heure est venue, il faut nous révolter

Que le sang coule et rougisse la terre

Mais que ce soit pour notre liberté

C'est reculer que d'être stationnaire

On le devient à trop philosopher

Debout debout, vieux révolutionnaire

Et l'Anarchie, enfin va triomper !

Charles d'Avray 1905.

18/09/2010

La Honte française...

Il suffit d’être inscrit à Pôle emploi pour devenir potentiellement un nomade. Aucun problème du coté des « autorités ». Démerdez-vous pour habiter quelque part ! C’est une règle du libéralisme outrancier, de l’esclavage moderne : Aller là où est le boulot… Si Vous devez abandonner votre quartier, votre village, votre maison, vos amis, votre famille, etc. C’est sans importance. Si vous n’acceptez pas le boulot en question, vos indemnités enrichiront l’État ! Donc, allez-vous installer là-bas sous la tente, dans votre bagnole ou dans une caravane, près de l’endroit où la générosité légendaire de la société moderne vous aura trouvé un turbin. De cette manière vous ferez la preuve de votre capacité d’adaptation…

 

Vous risquez, rapidement, de vous faire éjecter manu militari comme le sont les nomades dans notre beau pays et comme le sont aussi et surtout les sédentaires qui se sont installés comme ils ont pu sur des terrains disponibles et inutiles, sans affectation, des terrains vagues pour employer une ancienne appellation. Même chose dans les squats, dans les friches immobilières, industrielles… Il suffit d’une dénonciation ou d’un arrêté municipal et le préfet vous envoie ses argousins pour vous botter le cul et vous envoyer… Où ? Ailleurs pour la même chose, ou bien dans votre pays d’origine en Europe, votre pays dont vous reviendrez à la première occasion, pour survivre dans notre belle société moderne.

 

Il faut croire que c’est dérangeant dans notre belle société moderne de vivre autrement, Fillon, le premier ministre l’a dit dans la téloche : « Le mode de vie nomade est de moins en moins adapté à la vie moderne. » De quoi se mêle-t-il ? Qu’est-ce que ça peut bien lui foutre ? Le gouvernement était, quand il a dit ça, en pleine « chasse » aux Roms… Ceux-ci sont sédentaires la plupart du temps, quand ils ne se font pas virer par les flics de notre belle société moderne et libérale…

On ne peut pas les laisser tranquille les Roms ? Merde !! Et tous les autres aussi, les manouches, les fêteux, les forains, etc.

 

Je n’ai jamais été très français personnellement, sauf administrativement bien sur. Quand j’étais gamin j’ai appris la marseillaise sans faire attention aux paroles. C’est vrai que le « pays des droits de l’homme » a pour hymne national un chant de guerre et des sillons abreuvés de sang impur ! Enfin, je n’ai jamais été patriote et par bonheur je n’ai jamais eu à guerroyer. Je n’ai jamais porté d’uniforme ni aucun signe distinctif de ce beau pays. Que l’armée française soit présente dans des pays lointains pour défendre une certaine idée de la société moderne et pseudo démocratique me file la honte !

Mais alors, que le racisme et la xénophobie devienne une règle établie au niveau de l'État, que le monde entier, sauf les pays fascistes ou presque (Autriche, Italie et quelques autres), condamne la politique de Sarkozy, que celui-ci aille mentir sans vergogne devant les chefs d’États européens et devant les responsables de la commission européenne… Tout ça pour vois sa cote remontée de 20% dans l’opinion de l’extrême droite française ! C’est pire que tout ! Je me souviens de De Gaulle, de Pompidou, de Giscard, de Mitterrand, de Chirac. Ça n’a pas toujours été terrible ! La censure, la torture en Algérie, la voix de la France, le néocolonialisme, la « Françafrique », enfin, de quoi faire un sacré catalogue ! Mais atteindre les sommets atteints par Sarko et compagnie ?…

 

Bravo au résistant brestois qui a refusé le diplôme d’honneur que voulait lui remettre le gouvernement !

 

C’est pire que de la honte ! Que faire d’un rigolo comme lui ? « Nous entrerons dans la carrière quand nous aurons cassé la gueule à nos aînés » chantait Léo. Il faut commencer par le début… Il est temps…

 

A saint Aignan, le gendarme n’était pas en légitime défense ! La justice française se réveille et elle constate ce que tout le monde sait depuis longtemps… Il sera donc jugé et condamné pour homicide ?

Celui qui a tiré sept fois sur un voyou (gitan en plus…), menotté, qui s’enfuyait de la gendarmerie de Draguignan a été acquitté ! Ce monsieur n’a fait que son devoir ! Il est bon de savoir que le fait de tuer un homme qui court pour s’enfuir est un devoir de flic. On devrait le savoir vu le nombre de morts depuis quelques années, les délits de fuite en moto, en mob, en scooter qui se terminent au cimetière… C’était quand l’abolition de la peine de mort ?

Toujours au chapitre des droits de l’homme : 89 suicides ou morts suspectes en prison depuis le début de l’année…

 

Vive la France !