Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/02/2014

Sotchi (dans mon froc)

Je ne veux pas traiter l'actualité quotidienne, en Ukraine la trêve de Ianoukovitch n'a pas duré longtemps, 

il y a beaucoup de morts en plus, flingués par des snipers commandés par qui ?

Des combattants tués à Kiev, le 20 février.

Bien sûr il y a les jeux de Poutine, la façade du dictateur dont la justice ne cesse pas de travailler pendant ce temps là. Le spectacle continue ! Les cinquante-deux journalistes tués depuis le début de son règne ? Les Pussy Riot Dans les camps de travail, l'existence même de ces camps ! Alors l'écolo qui est condamné au goulag pour trois piges, ça fait mal mais peut-être bien qu'on va avoir une médaille d'or ?... Voir plusieurs ! Il faut savoir ce que l'on veut et regarder la télé qu'on peut !

Poutine n'oublie pas de jouer avec sa marionnette ukrainienne qui mérite la médaille de sang, sans aucun doute possible. Des doutes, on peut en avoir sur la démocratie, là-bas comme ailleurs ! Les gens votent, ils se disent qu'avec ce mec à la tête du pays ça ne peut qu'aller mieux et au bout du compte, les gens l'ont dans le derche sans lubrifiant. Les français qui ont voté pour hollande n'ont pas voté pour qu'il mette en œuvre une politique libérale ! Pour qu'il poursuive l’œuvre sarkozienne d'appauvrissement des pauvres, de destruction des services publics, de destruction des acquis sociaux et d'enrichissement des riches ! Pourtant c'est bien ce qui arrive ! On nous emmerde avec le trou de la sécu et on file aux patrons largement de quoi remettre à flot cet acquis formidable de l'après seconde guerre mondiale ! Au point où il en est, notre président, il pourrait envisager de tatchériser la France, de supprimer les trente-cinq heures, de ramener les congés payés à trois semaines, de supprimer le smic et de diminuer les retraites de cinquante pour cent ! Ce serait évidemment contre productif mais au point où on en est dans les conneries... Et le pire est sans doute à venir avec cette droite pourrie, ultra catho qui manifeste dans les rues pour la censure, qui surfe sur des rumeurs débiles, qui n'hésite plus, depuis que leur chef autoproclamé a inventé la droite décomplexée, à se mêler à l'extrême droite, tout près à des alliances dégueulasses ! Les racistes ont droit à la médiatisation à outrance, leurs « petites » phrases sont reprises dans les radios, les téloches, les tweeters et autres réseaux sociaux !

 

A Kiev ce matin du vingt février le compte s'établit à vingt-huit morts ! Le compte des médailles françaises ? Je n'en sait rien, je regarde parfois mais les commentateurs sont excités, répétitifs, bêtes, ils me fatiguent beaucoup et je n'ai pas besoin de ça ! En plus ils sont fiers d'eux, incapables de ne pas gueuler comme des ânes et difficile de trouver plus chauvins que ces minus dont quelques-uns devraient être mis à la retraite ! Je pense à Holtz à qui personne n'a sans doute jamais dit que « la culture, c'est comme le beurre, moins on en a plus on l'étale » Comme emmerdeur avec ses citations à la mord moi le nœud, il n'y a pas au-dessus ! Pendant ce temps là, les Thaïlandais se révoltent contre leur régime et ils comptent seize morts en trois mois... Enfin la justice a interdit depuis hier le 19 février) l'utilisation des armes contre les manifestants... Le roi mérite la médaille d'argent du sang !

 

Partout on voit le zèle policier, les obéissants qui se dédouane de leurs responsabilité en obéissant. Parce que les morts, ce ne sont pas des accidents, des maladies, des suicides. Il y a bien quelqu'un qui tape, qui frappe, qui tire et qui est payé pour ça ! Après son taf le flic rentre chez lui pour regarder les jeux olympiques ! Merde, quel monde pourri !

On n'est pas arrivé au bout du pire, résistons ! Banzaï !

 

 

10/05/2013

Fatalité...

De tous les côtés c'est la poursuite têtue dans ce qui ne peut-être que la bonne voie. Cela dépend bien sûr de la destination ! Ceux qui acceptent comme une fatalité la croissance définitive comme si la planète avait en elle-même les moyens de subvenir aux besoins de tous pour l'éternité, ceux qui plaident pour le contraire, donc la décroissance mais qui oublient, peut-être que l'homme est un animal qui se reproduit et qui a besoin de se nourrir pour continuer. Ceux qui pensent que, comme on le disait déjà en soixante-huit, il serait bien que l'on s'arrête et que l'on réfléchisse à la suite... En soixante-huit on avait encore des idéaux, je veux parler de ceux qui voulaient en avoir. Le parti communiste était encore assez fort pour casser un mouvement étudiant et ouvrier qui avait des fortes tendances libertaires et l'autre gauche qui n'était pas encore le parti socialiste était dispersée, marquée par la quatrième république au cours de laquelle elle n'avait pas toujours été brillante même si parfois elle l'avait été. C'est la base, le peuple, les cocus permanents, les pauvres qui se leurraient eux-mêmes avec les idées qu'une société différente pouvait exister dans l'esprit d'une révolution permanente et tranquille.

 

Aujourd'hui les cocus sont les mêmes, c'est la source de leur cocuage qui a changé. Il n'y a plus traces de la moindre idéologie, tout est commerce ! L'animalité est évidement toujours très présente dans la société mais comment pourrait-il en être autrement ? Une écrasante majorité d'êtres humains vit mal mais trouve son « bonheur » là où on lui dit de le trouver, « on » étant les vrais détenteurs du pouvoir, les banquiers et les commerçants, je ne parle pas des gérants de supérettes de quartiers ou de village qui font partis de cette majorité. Tout est publicité dans cette réelle société moderne. Le devoir, ce qui commande les actes, est géré par la publicité. La politique aussi ! Puisque les idéaux ont disparu, les campagnes électorales ne se font plus avec des idées qui pourraient nous emmener vers un « monde meilleur » ou des « lendemains qui chantent » mais tout simplement on nous propose le choix de voter pour celui qui a la meilleure image, même si cette image est mensongère, voire parfaitement creuse !

 

Dans ce monde de banquiers et de commerce, car le pouvoir n'est pas ailleurs sauf peut-être dans les pires exemples du terrorisme international ou en Syrie coté pouvoir, en Iran, en Corée du nord, En Afghanistan côté talibans, etc... Et encore ! S'il n'y avait pas des intérêts financiers importants et donc des sources de pognon complice, comment ceux que je viens de citer feraient-ils pour s'armer ? Le monde est grand et il est aussi très petit ! La Chine envahit l'Afrique, le Qatar envahit l'Europe et arme les terroristes islamistes, les U.S.A ne sont plus les maîtres du monde, les russes sont gouvernés par des mafieux milliardaires qui en veulent plus, le vieux monde est mort, l'avenir l'est presque aussi ! En France le nombre de chômeurs continue d'augmenter, les entreprises ne sauront bientôt plus où délocaliser pour augmenter les profits des actionnaires mais les chômeurs sont « obligés » par le formatage de rêver en téléphones, ces trucs qui ne sont plus des téléphones mais des ordinateurs et surtout des moyens de surveillances et de formatage permanent.

 

Les personnes qui gardent l'ambition d'une société différente meilleure sont considérées comme des dingues, des abrutis contre le progrès, contre la fameuse « fatalité » cette fatalité étant l'idéologie dominante de l'ultra libéralisme ! Il y en a un peu partout de ces rebelles marginaux qui cherchent d'autres moyens, qui vivent de rien en occupant le site d'un futur aéroport comme autrefois le site d'un (ex) futur terrain militaire. Bien sûr ils sont infiltrés par les flics et ils ne sont pas dupes. Les flics ne manquent pas, jamais ! Le monde est difficile à comprendre aujourd'hui et les enfants peuvent se demander comment il fonctionne ! Ils n'ont pas les mêmes réponses s'ils vivent dans une famille aisée, dans une belle maison, avec des facilités et un avenir tracé, des manifs pour tous, des messes catholiques et des conseils d'administrations... Ceux qui sont à l'étage au dessous, les classes moyennes, sont plus près de la descente que de la montée, c'est évident ! Le chômage guette avec ses suites comme les déménagements, les cités de banlieues, l'exemple des démerdards, marginaux aussi et réinventeurs d'une économie parallèles, bâtie sur les trafics de drogue, les cambriolages, etc. Ceux là ne réinventent que le système qui existe déjà, la drogue qu'ils vendent participe au monde qui les exclut mais ils sont ignorants, pauvres d'esprit comme dirait l'autre, heureux !

 

Alors la France, petit confetti européen avec un énorme pourcentage de personnes touchées par le chômage, petit pays coincé par une Europe économique en train de crever et qui ne survit que pour enrichir les créanciers, la France qui va tout droit vers un passage presque obligé par l'extrême-droite et donc, éventuellement, par une sorte de guerre civile... La France gouvernée par un socialiste libéral soutenu par un parti socialiste libéral (même si on dit sociale démocratie), un parti qui combat sa gauche et qui dit amen aux entreprises parce que, comme dirait Copé, pour lutter contre le chômage rien ne vaut le travail ! Mais depuis le temps qu'on file du pognon aux entreprises, le pognon des pauvres, on ne voit pas vraiment de résultats ! Mais on continue puisque c'est la fatalité !

 

C'est à ce point désespérant que l'envie me prend parfois de me foutre la tête dans le sable, de devenir sourd aux discours imbéciles des libéraux méprisants qui ne sont jamais à cours d'arguments même si ces arguments sont fallacieux, de devenir aveugle pour ne plus voir ce système qui envoie nos enfants vers un suicide collectif planétaire. Cinq milliards de pauvres et de miséreux pour une poignée de richissimes et le reste pour les enrichir encore et encore ! La courte vue, ici comme ailleurs, de ceux qui sont « aux affaires » que ces affaires soient nationales, régionales ou autres, ceux qui entretiennent et encouragent ce formatage qui leur permet de se prolonger... N'est-ce pas eux qui sont sourds et aveugles ?

 

Alors je me répète, fatigué pourtant, le désespoir engendré par la pauvreté provoque le terrorisme, la violence, l'avenir quoi... La fatalité ?

 

J'ai cette impression de pouvoir écrire encore et encore comme ça pendant le restant de mes jours, de laisser le désespoir faire son trou dans mon cerveau comme une maladie qui ronge mais je regarde dehors, les pommiers en fleurs, le jardin avec les légumes qui ne se portent pas trop mal, les oiseaux enchanteurs, mon fils qui joue avec ses copains, la course d'un chevreuil ou d'un lièvre, la beauté des femmes... Bref, j'espère encore ! Je ne suis qu'un animal !

28/03/2013

Quelques bricoles...

Je n'ai rien écrit sur ce blog depuis le mois de décembre et pourtant les sujets n'ont pas manqué ! Bien sûr, en relisant le texte du dix-huit décembre je me rends bien compte que depuis il s'est passé des choses... De quoi améliorer le score de l'extrême droite ! De quoi se mettre vraiment en colère aussi : Dernières nouvelles de ce matin vingt-huit mars, le juge Gentil reçoit des menaces de mort, même chose pour le syndicat de la magistrature. Je me souviens qu'entre autres conneries, l'ancien président de la république voulait supprimer les juges d'instruction sous prétexte que ceux-ci ont trop de pouvoirs, dont celui, aberrant, d'enquêter, y compris sur les magouilles de l'UMP ! Et le voilà mis en examen par un de ces juges pour lesquels il éprouve tant de haine ! Alors le déchaînement des ringards de la droite libérale avec Copé en tête,Guaino et un troupeau de députés godillots, la violence des propos, la mise à mal de l'indépendance de la justice, tout ça va dans le sens de l'extrême droite, c'est évident ! Une justice aux ordres des politiques ne peut pas s'appeler la justice ! Je me souviens aussi que sarkozy voulait des jurys populaires en correctionnelle. Lui qui menait une politique sécuritaire , en principe, avec la multiplication de caméras vidéo, la suppression des flics de quartier, les îlotiers, les peines planchers pour les récidivistes, peines automatiques ! La justice ? On allait vers le pire ! Pourquoi pas à l'horizon le retour de la peine de mort, cette peine capitale qui fait bander ou mouiller les fascistes du Front National et certainement quelques membres de l'UMP.

 

Quand à Valls avec ses zones de sécurité prioritaires, il ne fait pas mieux que ses « glorieux » prédécesseurs à l'intérieur. Quand il envoie une armée de CRS dans une cité pour surveiller les halls d'immeubles et interdire le deal et les rassemblements de « délinquants » en sweat à capuche, il ne fait que déplacer le problème comme à Grenoble en ce moment. La Villeneuve surveillée, les dealers, qu'il ne faut sans doute pas prendre pour des cons, a investi le village olympique voisin. Les halls sont occupés par le marché de la drogue, les délinquants prennent leurs aises, ils sont agressifs, bêtes et méchants, violents à l'occasion, cambrioleurs et en toute impunité puisque les flics sont ailleurs... Et à la base de ce fonctionnement d'une économie quasiment mafieuse il y a l'injustice fondamentale du système libéral capitaliste qui ne cesse d'exclure et qui accentue le déséquilibre entre les très riches et les très pauvres. Il y a une logique, triste mais logique ! Au bout de ce système je pense qu'il y aura, quand ? Une violence terrible, genre guerre civile mais au niveau mondial.

 

Bon, Au chapitre du ridicule et du comique, j'ai vu des images de la mère Boutin allongée par terre, presque morte, pour cause de gaz lacrymogène dans le pif... J'ai trouvé ça rigolo et mal joué quand même ! Déjà pour participer à la « manif pour tous » et répondre aux consignes d'un tas d'associations bidons, à celles de l'UMP de Copé et aux ultra cathos qui ne valent pas mieux que tous les fanatiques des autres religions, il faut une bonne dose de ringardise. A bien y regarder, ce sont les mêmes qui étaient contre le droit de vote des femmes en quarante-cinq, contre la loi Neuwirth en décembre soixante-sept, contre la loi Weil en soixante-quatorze, contre l'abolition de la peine de mort en quatre-vingt-un !

 

Et ils ne manquent pas d'audience ! Curieusement on les voit beaucoup, on les entend encore plus et on ne cesse de les lire. Comme s'ils étaient encore au pouvoir, eux qui n'en ont plus beaucoup pourtant. On voit les femmes, Morano, NKM qui rabâchent les mêmes discours que lorsqu'elles étaient ministres aux ordres de Sarkozy, le karchériseur de racaille... On voit et on entend beaucoup les ignobles comme Guaino et Copé ainsi que leurs supports télévisuels, les chroniqueurs racistes et cons qui gardent leurs places dans ces émissions tardives et puantes qui font tant d'audimat. Alors, c'est vrai, on peut, en tendant l'oreille entendre parfois un ministre qui défend son boulot... Exercice qui est loin d'être évident au vu des résultats... On entend Harlem Désir qui s'en prend à Mélenchon en le traitant d'antisémite parce qu'il a osé attaquer la politique de Pierre Moscovici, politique libérale s'il en est ! Tiens, on ignorait que Moscovici était juif, maintenant on le sait et on s'en fout tout autant que s'il était bouddhiste tibétain, chrétien orthodoxe, Musulman, athée ou je ne sais quoi d'autre... Sa politique de soutien à la finance reste la même. Il faut dire qu'avec ce premier secrétaire le PS n'a pas tiré le gros lot ! Surtout avec un gouvernement comme celui que l'on a à soutenir. Il ne faut pas trop compter sur lui pour donner des conseils comme celui d'avoir une réelle politique de gauche, d'arrêter de soutenir les banques et le monde de la finance en ruinant les pauvres alors que les plus riches sont toujours en train de s'enrichir et que le nombre de chômeurs...

 

Bref, les sujets d'indignation ne manquent pas, je préfère le terme rébellion parce que l'indignation me semble maintenant dépassée ! Rebellez-vous, manifestez votre mécontentement de toutes les manières intelligentes possibles, ne cédez pas au désespoir, battez-vous ! Voilà ce qui peut remplacer l'indignation.

 

De mon côté, c'est vrai que je cède un peu au découragement, que je me lasse des infos, que j'en ai assez de voir toujours les mêmes tronches qui viennent nous tenir les mêmes discours nauséabonds, que parfois j'ai envie de faire mon jardin, de me coller un casque sur les esgourdes avec de la (bonne) musique assez forte, que j'ai envie de prendre la fuite et que, peut-être, j'ai pour cet exercice quelques prédispositions... Peut-être !

 

 

 

18/12/2012

Meilleurs Voeux de GAUCHE

A défaut de fin du monde, la fin de l'année approche. Une année d'élection présidentielle qui se termine et j'ai voté pour François hollande ! Le choix était simple, continuer avec Sarkozy à casser les services publics, à dégraisser l'éducation nationale, à diminuer le nombre de fonctionnaires, à multiplier le nombre de pauvres et à multiplier les revenus des plus riches. Je pourrais écrire encore sur le sarkozysme et ses résultats mais je n'en ai pas envie.

 

J'ai voté Hollande, pas de gaieté de cœur, en espérant que, quand même, il aurait une politique différente et qu'il ferait cesser un certain nombre de mesures scandaleuses parmi celles citées plus haut. Mais il faut déchanter et vite ! Si François Hollande était de gauche, on le saurait ! Le nombre de pauvres est en augmentation, les chiffres du chômage sont au sommet, le SMIC est à l'arrêt, les retraites aussi, l'Europe est une grosse merde au service des banques et les riches poursuivent tranquillement leur enrichissement ! Ajoutez à cela le ministre de l'intérieur, (le ministre le plus aimé des français?) qui poursuit une politique mise en place par Sarkozy, Hortefeux, Besson, Guéant, et compagnie, politique inhumaine contre les Roms, contre les étrangers, les enfants même, enfermés dans des CRA crasseux ! Ajoutez que Jospin avait eu l'idée, quand ? De construire un aéroport international à Notre Dame des landes, projet peut-être Keynésien de grands travaux ? Plus de dix ans après Ayrault est bloqué sur ce projet inutile et ruineux qui enrichira deux entreprises privées bien connues : Vinci et Bouygues... Grands travaux d'enrichissement privé qui durera très très longtemps... Combien de décennies la France devra payer un loyer exorbitant ? Combien déjà ont coûté les forces de « l'ordre » déployées sur le terrain, sur la Zone A Défendre ?

 

C'est aussi ahurissant que le cadeau fiscal de 20 milliards fait aux entreprises avec les explications embrouillées du gouvernement à ce sujet... On n'a pas de fric pour donner un coup de pouce au smic, ce qui aiderait les pauvres, mais on a de quoi permettre aux patrons une augmentation de leur bénéfice ! Les patrons, ceux du CAC40 ont vu leurs revenus augmenter... Ils n'avaient pas assez, il faut les comprendre...

 

Alors, que fait le peuple, comment réagit-il ? C'est ça la gauche ? Rien ne va mieux au contraire ! Parce que l'espoir a existé et Hollande, Ayrault et compagnie l'ont flingué d'emblée, d'entrée de jeu ! Parce que le jour de la distribution du courage politique ils étaient absents ! Parce qu'ils nous emmerdent avec la FRANCE dont ils ont plein la bouche, ce beau pays (comme dit Depardieu) qui compte plus de quatre millions de chômeurs et une dizaine de millions de pauvres ! Un sixième de la population totale ! Et en plus, puisque cette soit disant gauche qui est au pouvoir (Aux affaires comme disait Hollande) poursuit une politique molle et droitière, la gauche en son ensemble va perdre et en 2017 commencera une ère terrible qui verra la droite au pouvoir pour trente ans avec la perte des libertés fondamentales, droit de grève, droit de manifester, etc. Et on sera content si les flics ne tirent pas dans le tas !

 

Alors bien sûr, il reste quatre ans pour que les choses changent. Au PS ils sont déjà un certain nombre à ne pas être content et à le dire. Au sénat on voit que les communistes et les verts n'hésitent pas à se montrer et à rappeler aux gouvernants que la gauche ce n'est pas ce qu'ils montrent... On est loin du compte ! De toute façon, depuis l'acceptation officielle par Hollande et le PS de la fatalité libérale, les rêves ont fait leur temps ! Est-ce qu'une paire de roubignoles va lui pousser maintenant ? Ce serait étonnant mais sans doute la seule solution ! Remanier le gouvernement, changer radicalement son fusil d'épaule, envoyer paître Merkel, améliorer la vie de la majorité des français... Au fait, pourquoi a t'il été élu ??? Enfin, il faut se dire qu'avec les autres ce serait pire... Ou ce sera pire ! Meilleurs vœux de gauche !

 

22/08/2012

Les jeux Olympiques...

Ah les jeux olympiques ! Quels spectacles magnifiques pour un amateur de sports. Enfin, il faut plutôt dire pour un amateur de sports français. Parce que ce qui compte, évidemment, c'est l'audience, les parts de marché, le pognon qui rentre dans les caisses. Donc, le véritable amateur de sports télévisés est frustré puisqu'au moment où il s'attend à regarder une finale quelconque, un concours d'athlétisme, une course de fond ou quoi que ce soit d'autre, alors qu'il piaffe d'impatience à l'idée de regarder un beau combat de boxe ou de taekwondo ; il n'ose même pas aller aux toilettes ni même jusqu'au frigo pour chercher une bière, constate, amèrement sans doute, qu'on préfère revenir en studio où officie un Gérard Holtz qui y va plusieurs fois par jour de ses petites et ridicules citations parce que ce monsieur, ringard à souhait, ignore que la culture c'est comme le beurre, moins on en a et plus on l'étale ! Ensuite on nous emmerde avec un film sur Bolt qui pense être le roi du monde parce qu'il court le cent mètres plus vite que tous les autres... Rien que d'écrire ça, je me dis qu'il y a quelque chose qui cloche... Ce film qui passe et repasse tandis que sur la piste il y a des athlètes qui courent, qui sautent qui lancent, mais pas des français ? Enfin les médias du monde entier font enfler démesurément l’ego des sportifs et aussi leur compte en banque, grand bien leur fasse. Les médias et leurs journalistes surexcités qui n'ont même plus dix secondes pour se casser la voix : IL L'A FAIT ! IL L'A FAIT !... L'épreuve reine... L'épreuve c'est de les supporter, les journalistes quelquefois !

 

A part ça, on a vu, et entendu des commentaires sur les quelques femmes voilées qui ont participé aux jeux. Évidemment c'est du prosélytisme mais, les J.O font la preuve de leur tolérance ! Beaucoup moins de commentaires sur les catholiques qui se « signent », complètement dingues comme Alexis Vastine (le pauvre boxeur) qui répète le signe de croix un nombre insensé de fois entre les vestiaires et le ring ! Et il perd, p'têt bien qu'y a personne là-haut... Bolt encore lui qui prie en montrant le ciel... D'autres encore...

Pourquoi le Vatican n'organise t-il pas des jeux de la Chrétienté ? Et l’Arabie Saoudite les jeux islamiques ? Ou d'autres pays, qu'ils se démerdent entre eux ! Les jeux devraient être laïque, non ? Seule la laïcité est tolérante ! Et si je ne m'abuse, la France est un pays laïque, constitutionnellement laïque. Alors je ne comprends pas que les journalistes des chaînes de télévisions publiques insistent en soulignant à chaque fois que l'occasion se présente, que les athlètes se signent. C'est du sport ça ? Pourquoi ne pas signaler que tel ou tel est athée ? Qu'un autre est un bouddhiste, un adepte de Moon, un scientologue, que tel coureur à pieds est plutôt chiite alors que l'autre est sunnite, etc.

 

Bref, il était largement temps, ce n'est que mon avis, que les J-O se terminent et qu'on nous lâche un peu les chaussures (de sport) et qu'on retrouve des programmes un peu moins limités. Je sais, rien ne m'empêche de pitonner ou même d'éteindre la télé. Rassurez-vous, j'ai profité du beau temps pour vivre dehors, je n'allume pas la télé très souvent ce qui me dispense d'avoir à l'éteindre. Mais, aimant bien regarder certains sports, je fais parti de ces frustrés qui ont raté tellement d'épreuves parce que les français n'y étaient pas ! Car ce qui m'énerve peut-être plus encore que Gérard Holtz et ces citations à la con, c'est le patriotisme affiché par les sportifs, par les supporteurs et par les journalistes. Le sport, c'est la guerre. Guerre de religion, guerre économique, guerre de médailles, guerre commerciale et publicitaire, bref : Rien de bien propre... Mais ça vous ne risquez pas de l'entendre dans les commentaires sportifs parce que les journalistes en vivent, les télévisions, les journaux, et qu'ils ont autre chose à penser, bien sûr...

 

Une citation : Vive le sport !.... (Le sport libéral... A vos souhaits.)